© 2011 Miriana

Tourne, tourne, tournesol

Il faisait beau, il faisait chaud. Au soleil je m’exposais sans penser que sa caresse peut brûler, que sa présence peut faire tourner la tête. Il en est un qui le sait mieux que tout autre, pour connaître l’astre mieux que quicinque. Le tournesol aurait beaucoup à nous apprendre, s’il pouvait parler. Alors j’en ai fabriqué un, espérant, tel Pinocchio, qu’il prendrait vie. Mais il est resté muet. Pour l’instant…

Post a Comment

You must be logged in to post a comment.